Bilan 2020 : les choix d'une secrétaire indépendante


Bilan 2020 : les choix d 'une secrétaire indépendante

En ce début d’année 2021, et même si on n’aime pas trop en entendre parler, il s’agit pourtant d’une période propice pour prendre de bonnes résolutions.

 

On n’a pas spécialement envie de faire une rétrospective de 2020 non plus.

 

Donc, le mieux est de passer très clairement à autre chose, à du neuf, à repenser notre fonctionnement.

 

Le mois de janvier est la période idéale pour le faire.

 

En ce qui me concerne, l’année 2020 n’a pas été si terrible que cela.

 

Se recentrer et s'adapter

 Je suis sûre que si vous y réfléchissez bien, vous réaliserez que cette année nous aura au moins amené à nous recentrer sur nous-même, à nous poser des questions.

 

Et, on ne peut avancer si on n’apporte pas des réponses à ces questions.

 

2020 a été une année difficile pour tout le monde, mais elle nous a contraint à nous adapter.

 

Et, ce n’est pas un mal.

 

Nous adapter, c’est avancer, prendre des décisions, faire des choix. Ce que j’ai fait !

 

Faire des choix

J’ai pris 2 grandes décisions durant cette année 2020, qui se sont toutes les 2 concrétisées le 1er juillet.

  1. J’ai quitté la Couveuse Activie qui m’a permis de tester mon activité de secrétaire indépendante pour enfin me lancer pour de bon dans l’entrepreneuriat.

  2. J’ai commencé une activité salariée à temps partiel ce même-jour.

Beaucoup y verront sans doute un paradoxe : pourquoi quitter la couveuse et se lancer comme autoentrepreneur si c’est pour devoir reprendre une activité salariée en parallèle.

 

Cette réflexion ne s’est pas faite en un jour, vous pensez bien. Mais, il y avait plusieurs paramètres à prendre en compte.

 

Un besoin d 'indépendance

Je n’ai pas quitté la Couveuse Activie parce que ça ne me plaisait plus. Activie m’offrait un cadre sécurisé et humain et je ne regrette absolument pas d’être passée par-là. D’ailleurs, je recommande vivement la couveuse à quiconque souhaite tester son activité avant de se lancer.

 

Seulement, même si je pouvais encore y rester une année, je sentais que j’étais prête à prendre mon envol, que j’avais été « suffisamment couvée ». Il fallait que je me lance, j’avais maintenant toutes les armes pour le faire.

 

Et, si je me suis ajoutée un travail salarié en plus, il y a là aussi plusieurs raisons, dont la première, la sécurité.

 

Le choix de la sécurité

Quand on devient autoentrepreneur, on devient totalement autonome, indépendant et tout ne dépend plus que de notre chiffre d’affaires.

 

Aussi, un travail salarié m’apportait déjà la certitude d’avoir une somme régulière chaque mois sur mon compte, certitude que ne possède pas l’indépendant.

 

Si une grosse baisse de mon activité devait survenir du fait de la perte de clients, j’étais plus ou moins à l’abri et pouvais continuer de m’acquitter des mensualités importantes de mon crédit maison.

 

Puis, la deuxième raison, c’était le contact humain.

 

L 'humain avant tout

En effet, le métier de secrétaire indépendante est formidable. Mais, quand on travaille plus de 90% à distance, on se désocialise forcément.

 

Et, le premier confinement est venu appuyer ce sentiment de désocialisation, voire de solitude.

 

Ce n’est donc pas un hasard qui m’a amené à choisir d’exercer comme secrétaire dans une association d’aide à la personne.

 

Ainsi, je côtoyais enfin du monde : mes collègues, nos intervenants, nos bénéficiaires.

 

Enfin de la vie, de l’interaction.

 

Donc, non, mes 2 décisions ne sont pas incompatibles, elles viennent se compléter l’une l’autre pour mon plus grand bien.

 

Garder le cap !

Et, je pense que malgré cette année pour le moins chaotique, elle a permis à chacun d’entre nous de faire le point.

 

J’espère sincèrement que cette année 2020 vous aura permis de vous recentrer sur ce que vous souhaitez vraiment pour vous-même et que 2021 verra la résolution des problèmes si certains ne sont pas encore résolus.

 

Nous avons traversé la tempête 2020. Je ne dirai pas que 2021 va être calme. Mais, nous avons appris à naviguer en eaux troubles.

 

Je vais continuer à mener ma barque comme je l’entends, comme je le ressens car, jusqu’à maintenant ma barque ne s’est pas renversée.

 

Alors, gardons toutes et tous notre cap, avec sincérité, responsabilité et bienveillance.

 

Meilleurs vœux 2021 pour vous et vos proches ! L’ESSENTIEL, c’est la Vie !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0