· 

Qu'est-ce qu'un réseau d'affaires ?


Exemple d'un réseau d'affaires : le CAHD

Châteauroux-les-Alpes
Châteauroux-les-Alpes

Il y a quelques semaines de cela, je me vois proposer de participer à une réunion d’un réseau d’affaires qui se prénomme le CAHD.

 

Ma curiosité toute naturelle m’a poussé à accepter bien volontiers l’invitation qui avait lieu à Châteauroux-les-Alpes.

 

J’ai donc pu participer à cette réunion en ma qualité d’invitée et présenter mon projet devant ses membres dans une ambiance vraiment chaleureuse et détendue, qui nous ferait presque oublier que nous sommes là pour le « business ».

 

Mais, tout le monde ne sait pas forcément ce qu’est, dans les faits, un réseau d’affaires.

 

Alors, j’ai interrogé la personne à-même d’en parler le mieux, Marilyn Bernard (Attachée commerciale chez Alpes Bureautique) et membre du CAHD, qui est à l’origine de mon invitation.

 

1/ Alors, Marilyn, qu'est-ce que le CAHD ?

Le Cercle d'Affaires de la Haute-Durance (ou CAHD) est un réseau d'affaires initié au printemps 2018 par quelques professionnels se connaissant déjà par ailleurs et exerçant globalement sur la partie nord du département des Hautes-Alpes. L'objectif est que chaque membre mette à disposition des autres membres son propre réseau pour élargir leur clientèle et augmenter leur activité. Pour cela, trois règles fondamentales à respecter : participer avec régularité aux réunions, inviter d'autres professionnels, potentiels futurs membres, et générer des recommandations pour les autres membres. Cette activité est bien évidemment tracée pour s'assurer de l'efficience du groupe.

 

2/ Combien de membres êtes-vous et quelles sont vos activités à chacun ?

relation réseau communication

Nous sommes à ce jour 16 membres issus de secteurs d'activités divers : assurance, bâtiment (charpente, électricité), fournitures et mobilier de bureau, bureautique et monétique, transactions immobilières, élagage et gestion de patrimoine arboré, pisciculture...

 

Nous comptons également comme membre une avocate, un professionnel de l'hygiène, un pâtissier, une graphiste qui propose également de la décoration d'intérieur, un cuisiniste, un hôtelier, un agent commercial en vin et spiritueux, un grossiste en bières et un carrossier.

 

 A noter que le principe consiste à n'avoir qu'un membre par métier ou secteur d'activité.

 

 

3/ Quels sont les objectifs que vous poursuivez ?

L'objet du cercle d'affaires est que chaque membre participe à générer du chiffre d'affaires supplémentaire aux autres membres en les recommandant sitôt que l'occasion se présente. Pour cela, rien de mieux que de bien se connaitre, pour savoir exactement quels sont les domaines d'expertise et les points forts de chacun. Il faut également que les membres expriment clairement leurs attentes pour que les recommandations soient ciblées et donc efficaces, d'où l'intérêt de se réunir régulièrement.

 

4/ En quoi consiste vos réunions ?

Nos réunions ont lieu tous les 15 jours chez un membre hôte qui accueille et présente ce jour-là son activité en détail. Les autres membres ont quant à eux un court moment d'expression qu'ils utilisent à préciser leurs attentes vis à vis du groupe ou à présenter une nouveauté ou un aspect plus spécifique de leur métier. Ses réunions sont également l'occasion d'élargir le groupe puisque des invités y participent à chaque fois, s'y présentent et peuvent ensuite postuler à l'adhésion. Enfin, nous profitons de ces réunions pour effectuer un suivi d'activité régulier et nous assurer de l'efficacité du dispositif.

 

           - Petit aparté -

A l’occasion de la réunion à laquelle j’ai eu le plaisir de participer, nous avions été accueillis par les propriétaires de la Ferme Aquacole Faure qui font eux-mêmes partie du CAHD – et je les remercie de nouveau pour leur accueil au passage.

5/ Enfin, vos impressions toutes personnelles sur le réseau d’affaires en général, et le CAHD en particulier ?

Me concernant, je suis très friande des solutions qui me sont proposées pour générer du chiffres d'affaires autrement que par les leviers traditionnels que j'active tous les jours et qui peuvent parfois être ardus... Je pense que la rencontre et l'échange, même quand il s'agit de business, sont des moments forts à privilégier et que la mise en commun de nos connaissances et le partage d'expérience ne peuvent qu'être positifs. J'apprécie en particulier d'en faire partie à un moment où tout est à construire, où tout est encore possible, et où la remise en question est perpétuelle pour faire toujours mieux. C'est intéressant notamment que l'activité soit tracée et suivie, avec un cadre clair, pour que la proposition soit limpide aux yeux de nos potentiels futurs membres mais que nous ayons su le faire en souplesse et dans un esprit de convivialité qui font de ces réunions toujours un très agréable moment !

 

Marilyn BERNARD - Attachée commerciale Alpes Bureautique

***

J’en atteste également ! Merci encore Marilyn pour vous être prêtée au jeu et avoir répondu à ces questions qui nous permettent aujourd’hui d’y voir plus clair sur le fonctionnement d’un réseau d’affaires en général, et du CAHD en particulier.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0